Auxerre est en bonne voie pour se maintenir en L1 grâce à sa victoire contre Valenciennes (2-0)

Publié le par homer89

Foot- L1- AJA - Pedretti : «Un vrai soulagement»

Il y a quinze jours, les Auxerrois avaient été accueillis plutôt fraîchement par leurs supporters avant le match face à Metz. Et le résultat final (0-0) n'avait pas vraiment arrangé les choses. Samedi soir, le stade Abbé-Deschamps, faisant abstraction de la pâle prestation de la semaine dernière à Paris (1-3) et d'une série inquiétante à domicile depuis plus de deux mois, s'est comporté comme le véritable douzième homme et Benoît Pedretti a apprécié. «L'aide du public a été précieuse», a confirmé le capitaine auxerrois. «Cette victoire est un vrai soulagement. Ce soir, nous avons été présents dans tous les domaines : au niveau mental, dans les duels, la manière et la finition. On restait sur une mauvaise série et on voyait les autres revenir. Le maintien n'est pas encore assuré mais c'est tout de même bien parti pour le maintien.»

Si l'international français a fait preuve d'une certaine mesure, son entraîneur n'a pas réagi différemment. Jean Fernandez n'ignorait rien de la pression qui pesait sur son équipe. «Le maintien n'est pas encore complètement assuré, mais avec cinq points d'avance, nous sommes en bonne position. Pour un entraîneur et pour des joueurs, c'est le genre de match difficile à aborder, car on sait l'importance du résultat. La victoire était impérative, nous avons su marquer assez vite par Lejeune tout en restant solide derrière. La délivrance est intervenue tardivement, mais ce soir, mon équipe a fait preuve de rigueur car Valenciennes n'a pas réussi à se créer de vraies occasions, de concentration et d'efficacité.» Mais l'entraîneur auxerrois a tout de même admis sans vraiment se faire prier que cette saison ne serait pas trop difficile à oublier...

Et dans le camp valenciennois, cette nouvelle défaite à l'extérieur n'a pas vraiment été du goût d'Antoine Kombouaré, qui a reproché à ses joueurs leur manque d'envie. «Ils n'ont pas mis de rythme, Auxerre en voulait plus et je suis énervé par notre faiblesse offensive.» Un avis partagé par Abdeslam Ouaddou, son capitaine, lui aussi interpellé par la faiblesse de Valenciennes loin de Nungesser. «On arrive à produire de bonnes choses, mais il manque quelque chose... Il faudra trouver la solution pour ne pas refaire la même chose la saison prochaine...» - Alexis BILLEBAULT (à Auxerre)

Publié dans AJA

Commenter cet article